le directeur de l’AREF Meknès-Tafilalet a présidé les travaux d’une rencontre relative aux sections internationales du Baccalauréat Marocain 
 
Dans le cadre de la mise en œuvre de la section internationale du baccalauréat marocain, option « français », le directeur de l’AREF Meknès-Tafilalet a présidé les travaux d’une  rencontre qui a eu  lieu au siège de l’Académie vendredi 03 avril 2014 avec comme objectifs :
Ø  Dresser un état des lieux et un retour sur l’expérience de la section internationale du baccalauréat marocain, option « français », menée au niveau de l’Académie.
Ø  Explorer les perspectives d’extension de l’expérience au cours de l’année scolaire prochaine
Ø   Assurer un appui efficace pour le bon fonctionnement du projet.
Ont pris part à cette réunion , les délégués du ministère de l’éducation dans la région, les  chefs de division et des services de l’AREF,  la chargée de coopération à l’Institut Français, la  proviseure adjoint du Lycée Paul Valery, des inspecteurs coordonnateurs régionaux  et des directeurs des établissements concernés par le projet.
Dans son mot d’ouverture , M. Mohamed Jai Mansouri, directeur de l’AREF, a souligné l’importance de cette rencontre qui dénote du souci commun à relever le défi de la réussite de la section internationale du baccalauréat marocain, option « français » qui a connu une extension considérable dans notre académie. L’enjeu est de taille dans une académie pilote. Si actuellement nous avons pu réussir cette expérience grâce notamment à une nouvelle génération d’enseignants à haute compétence, à un encadrement approprié, la généralisation nous demandera plus d’efforts en termes de formation, non seulement des professeurs exerçant mais aussi pour préparer les encadrants potentiels à l’avenir.
 
 
Le directeur de l’AREF a par ailleurs rappelé les concertations entreprises par le ministère pour faire émerger des mesures prioritaires de réforme du système éducatif, le bac option international n’est pas à isoler  de tout ce qui se fait pour réformer le système, appelant à développer un réseautage entre tous les concernés  pour le partage, l’échange et les bonnes pratiques.
Deux exposés relatifs au domaine de la gestion administrative et celui de l’accompagnement pédagogique et didactique sont présentés respectivement par le directeur du lycée Moulay Ismail et un inspecteur coordonnateur. L’idée est de dresser un état des lieux tout en avançant des propositions pour améliorer et donner toutes les chances de réussite au projet.
Lors des débats, les directeurs des établissements, comme les enseignants en charge de ces classes, ont dressé un constat plutôt encourageant de cette expérience, levant le voile sur certaines contraintes liées à la mise en œuvre du projet.

                          Unité Régionale de Communication



tarbiataalim

موقع تربية وتعليم

موقع تربوي يهتم بالشأن التربوي التعليمي بالمغرب، لنشر جديد مؤسساتكم راسلونا : tarbiawataalim@gmail.com

ضع تعليق هنا

0 تعليقات: