La corruption,la trahison et les élections.


  A la veille du scrutin (3juin 2015) pour l’élection des représentants des fonctionnaires au sein des Commissions Administratives Paritaires.

Erratum :
  Tous mes regrets et toutes mes excuses pour les erreurs d’inattention dans le texte précédent.
___________________________________________



Mohamed El khodari,Inspecteur,O.P,Casablanca 
                           Images intégrées 1           
 محمد الخضاري،مفتش في التوجيه التربوي،الدار البيضاء
    

___________________________________________
                                
                                                                 Images intégrées 2


   Une lecture approfondie d’un article intitulé « Politichiens et syndicaniches à bord du train des élections vers le pouvoir magique » , paru au site Educa 24(lien : http://www.educa24.net/archive/index.php?thread-5817.html, écrit  à l’occasion de l’approche du scrutin (3juin 2015) pour l’élection des représentants des fonctionnaires au sein des Commissions Administratives Paritaires(CAP), m’a incité à poser la question suivante : Comment  de telles élections décisives peuvent-elles se dérouler dans des pratiques entachées de corruption et de magouilles, voire  de trahison et atteintes aux intérêts de l’Etat et des citoyens ?
  Les néologismes « Politichiens et syndicaniches »sont significatifs , rattachés aux niches et  aboiements … 
 Mais «Aboiements » pour un emploi familier :cris et hurlement,  « niche »pour un emploi en économie : micromarché avec un potentiel faible de clientèle.
 Certes, des "politichiens"et des"syndicaniches" errent  partout dans  tous les coins et recoins de notre superbe pays. Ce dernier agonisant par la corruption et l'esprit  mercantile, maladie contagieuse se multipliant à une vitesse vertigineuse. A tout temps et partout, cette maladie ronge les corps et les esprits. Dans les municipalités, les communes, les services de l'Administration Publique, dans le secteur privé, sur les voies publiques, les routes et autoroutes..., cette maladie magique nous guette  continûment et perpétuellement.
Pire, cette maladie a corrompu des Partis politiques et des Syndicats...Dieu merci, pas tous les partis et les syndicats !
Qu’attendons- nous d’un chef de parti, ancien «  flic » ou « caid » à l’époque de la colonisation française au Maroc ou… ?
Qu’attendons- nous d’ « un leader à vie »et sa citation hitorique:
 «Une poignée de…vaut  mieux  qu’un "chouari" de… » ?
Et voilà que tout est corrompu et pollué!
Pire, le paroxysme de la corruption , illustré par cet exemple :
 Un Tunisien mercantile installé chez  nous, au Maroc (Région Casablanca-Settat), est parvenu à corrompre la Municipalité et  les Services Publics pour "défier" la loi marocaine et  rajouter  des étages complets et anarchiques  à ses dizaines d'immeubles. Des appartements sans  autorisation ni plans, pour location à des familles marocaines (nécessiteuses), avec " caution de garantie " (رهن) s'élevant à 10 millions de centimes... Un dossier avec tous les ingrédients et les constituants du drame de l'effondrement de 3 immeubles à Casablanca-Bourgogne, en juillet dernier, avec un bilan de 23 décès. Le tribunal a livré son verdict le 2 février :5 ans de prison pour le maçon et le fils du propriétaire ,4 ans de prison pour l’architecte et le moquaddem, 3 ans et demi pour les techniciens municipaux,3 ans de prison ferme pour l’autre fils du propriétaire de l’immeuble. Dommages et  intérêts :1OO OOO à 33O OOO DHS. Mais « On pend le coiffeur alors que le minaret  s’est effondré » , comme dit l’adage populaire. Où sont les autres coupables, les gros calibres ?
Procédure sérieuse et sans lenteur mais seulement  après soutien des victimes  par Sa Majesté Mohammed VI et ses hautes instructions...
 Et quelle expectative! "Des infractions aux codes de l’urbanisme" aboutissant  à" l’homicide involontaire ". Mr Mercantile le Tunisien, ne croyez surtout pas que tous les Marocain(e)s sont corrompu(e)s. Vous êtes l'exemple d'un mauvais hôte, un mercantile sans scrupule...Notre Maroc n'aura jamais besoin de tels/telles corrupteurs/corruptrices  et corrompu(e)s. Notre Maroc n’est pas une vache à traire ni aux mauvais hôtes ni aux traîtres…

 En fait, nous sommes dans un cas où se conjuguent  la corruption et les infractions aux codes de l’urbanisme (pour le Tunisien) et  « la trahison suprême des valeurs et de la dignité de notre pays » (pour les Marocains corrompus). Une vraie trahison de l’image et des intérêts de notre pays. De tels « faux citoyens »n’hésitent pas à vendre notre précieux pays à bas prix. Ces mercantiles et «  faux dévots »sont les premiers ennemis de notre pays.



tarbiataalim

موقع تربية وتعليم

موقع تربوي يهتم بالشأن التربوي التعليمي بالمغرب، لنشر جديد مؤسساتكم راسلونا : tarbiawataalim@gmail.com

ضع تعليق هنا

0 تعليقات: