UNIVERSITE DE PRINTEMPS
RABAT,  DU 14 AU 16 AVRIL  2016
Atelier: 1 
FORMATEUR : DRISS SABIR
RAPPORT  DES TRAVAUX DE L’ATELIER SUR « L’APPRENTISSAGE DE LA LECTURE : COMMENT AMELIORER LES  COMPETENCES DES ELEVES DEBUTANTS DANS LE DOMAINE DE LA COMPREHENSION ?»
I. INTRODUCTION
L’institut français de Rabat a organisé en partenariat avec l’AREF de RABAT-SALE-KENITRA, les 14, 15, 16 avril 2016 au CRMEF de Rabat, l’Université de printemps, comptant 8 ateliers de formation.
L’atelier  «L’apprentissage de la lecture : Comment améliorer les compétences des élèves débutants dans le domaine de la compréhension ?» a été encadré par monsieur SABIR Driss, Formateur des formateurs, Inspecteur d’Enseignement à la retraite et ex Directeur du CFI de Fès.
Le présent document fait état du déroulement de l’atelier1et résume les travaux des 3 journées.   
II-OBJECTIFS
*Identifier ses besoins de formation dans le domaine de la compréhension
*Faire un constat sur les pratiques de la compréhension en classe
*Compléter et actualiser ses connaissances pédagogiques et didactiques dans ce domaine
*Réfléchir sur ses pratiques, seul et entre pairs
*Renforcer les pratiques pédagogiques au regard de l’apprentissage de lecture
*Développer les différentes étapes de l’enseignement de la lecture pour les débutants
*Analyser des livres scolaires en vue de discerner la place accordée à la compréhension
*Réinvestir les résultats de sa réflexion dans des productions en groupe
*S’engager dans des projets et des démarches pédagogiques visant l’amélioration des compétences des élèves débutants dans le domaine de la compréhension
III- METHODOLOGIE
Les actions de formation réalisées ont été opérées de manière participative :
-  Echanges d’expériences et de bonnes pratiques sur tous les aspects importants de la lecture ;
-  Séances de mise en commun et d’apports de la part des différents participants;
-Ecoute mutuelle;
-Travaux de groupes et élaboration collective d’idées ;
-Engagement des participants/es;
-Débats avant et après l’exposé du formateur;
-Proposition de recommandations.
IV- PARTICIPANTS
Vingt deux (22) enseignantes et enseignants  du primaire ont tenu à marquer de leur présence cette opportunité d’échange, de réflexion et de production.
V- MOYENS TECHNIQUES
* 2 clés USB regroupant l’ensemble des supports de la formation, ainsi qu’un certain nombre de documents utiles (*les présentations PowerPoint, un recueil des photos prises pendant la formation…)
*articles en papier : fiches-exercices, articles généraux, Pré-test, T.P.
VI-DEROULE DE LA FORMATION 
1-Première journée
a- L’ouverture de la session
L’ouverture de la session de formation des enseignants a été  présidée par Monsieur Mohamed Adardour, directeur de l’Académie de RABAT-SALE-KENITRA.
Lors de son allocution, il a souhaité la bienvenue à tous les participants et aux formateurs. Il a indiqué, à l’occasion, que la formation et la rénovation dans le domaine de l’éducation ont été retenues comme des axes stratégiques majeurs au cours de  cette Université de Printemps.
 Il a ajouté que le MEN a marqué son engagement pour le développement du secteur par l'élaboration et la mise en œuvre de la vision stratégique 2015-2030  qui contribuera à l’amélioration de la qualité des enseignements et apprentissages, y compris ceux des langues. Il a saisi cette occasion pour remercier l’Institut Français pour son soutien constant dans la mise en œuvre de cette formation.
 Le directeur de l’Institut Français, Monsieur Arnaud Pannier, a, de sa part, souligné que la présente formation s’inscrit dans la droite ligne des projets de partenariat visant à renforcer les compétences des enseignants.
Il a réitéré son engagement pour pérenniser cette coopération.
Dans le même cadre, Monsieur Abdeslem Zisly, Directeur du CRMEF, a souhaité la bienvenue à tous et a exprimé son engagement à mettre tout en œuvre pour l'atteinte des objectifs assignés à cette formation.
Dans son allocution, la Directrice des Affaires Pédagogiques, Madame Abra Oum El Kheir, a rappelé le contexte dans lequel se tient cette formation. Elle a situé l'importance de ce cadre d'échange et de rénovation qui, selon elle, constituera pour les participants une occasion d'enrichir leurs connaissances et compétences. A cet effet, elle a souligné que sa direction compte relancer les activités de formation; ce  qui permettra de faciliter, de façon significative, l'enseignement apprentissage dans les établissements scolaires.
De sa part, l’Inspecteur Coordonnateur, Monsieur Kerroum Hassan, a, dans un premier temps, situé le contexte et la justification de la tenue de la présente formation. De ce fait, il a indiqué que la formation et la rénovation s’imposent,  dès l’instant présent, comme un choix stratégique, et ne doivent pas attendre le futur. Il a, par la suite, exhorté les participants à participer avec assiduité aux différents ateliers. Il a rappelé à l’occasion que l’AREF de RABAT-SALE-KENITRA prête beaucoup d'attention à la formation continue des enseignants pour mieux les accompagner vers l'atteinte des finalités de la nouvelle réforme.
La cérémonie  d’ouverture a permis à l’assistance de saluer les formateurs, marocains et français.
Elle  leur a permis aussi de connaître l’équipe de veille, de documentation et d’organisation.
Un rafraîchissement, pris ensemble, a mis fin à la cérémonie d’ouverture officielle du séminaire.
b- Le déroulement des travaux
Le déroulement des travaux de l’atelier 1 de cette première  journée a démarré par l’intervention du formateur, Monsieur Sabir Driss qui, après avoir remercié les organisateurs et souhaité la bienvenue aux participants, a souligné l’importance de la rencontre de Rabat  qui  répond à d’importantes préoccupations des enseignants qui cherchent à  approfondir et réactualiser leurs connaissances et leurs compétences  sur la matière.
Par la suite, les participants se sont présentés et ont évoqué l’expérience qu’ils ont sur la lecture. Ils ont exprimé aussi leurs attentes par rapport à l’atelier.
Dans cette optique, le formateur a procédé à une présentation générale du programme : annonce du déroulé de la formation: compétence attendue, répartition horaire, règles  de convivialités, liens entre les 3 journées prévues, présentation des pré-tests à remplir.
Après cette présentation, il a procédé à la projection  d’un exposé portant sur « La compréhension, ça s’enseigne», ce qui a permis aux participants de se familiariser avec les concepts clés de la lecture.
A la suite de l’exposé, diverses questions ont été posées auxquelles des réponses satisfaisantes ont été données.
Après ce court échange, les participants ont été répartis en 4 groupes pour les travaux d’atelier portant sur l’analyse  méthodologique des contenus des différents manuels scolaires pour relever la part réservée au code et celle réservée au sens.
Les travaux de groupe se sont poursuivis jusqu’à 16 h pour se terminer par une plénière où chacun des 4 groupes constitués a présenté son rapport final.
2- Deuxième journée
La deuxième  journée, consacrée à l’introduction des « processus de compréhension » a suivi le même plan de présentation  que celui de la journée précédente :
*Echanges d’expériences entre les participants
*Pré test à remplir par les participants
*Exposé en PowerPoint : « Les processus de compréhension »
*Correction du pré-test
*Travaux en ateliers : « Analyser un texte de lecture pour déterminer les différents processus utilisés par les concepteurs pour faciliter sa compréhension. »
*Restitution en plénière des travaux.
*Débats
Les travaux de cette journée ont permis aux participants, à partir de l’expérience de chacun, de procéder à de larges échanges et des productions  sur les processus de lecture et leur justification dans le champ de l’apprentissage de la lecture.
3-Troisième journée
Cette dernière journée a enregistré la présentation, en P.P.T, portant sur « Les stratégies et les pratiques de la lecture ».
Des activités de production ont été proposées ensuite aux participants pour s’assurer des effets de la formation sur les pratiques des ces derniers. Il s’agit de préparer, en groupes de 5 à 6 participants, une séquence de lecture compréhension pour les débutants, en proposant quelques pratiques pédagogiques concernant  l’enseignement de la lecture pour les débutants et des stratégies à l’élève pour lui permettre d’être autonome lorsqu’il rencontrera des difficultés dans ce domaine. 
Le formateur a agi en tant que personne ressource lors de ces travaux de groupes.
La présentation et la justification par un ou une porte parole de chaque groupe a bel et bien montré le bon investissement des participants.
VIIEVALUATION  DE L’ATELIER
D’après les différentes interventions au cours des 3 journées de  formation, il semble que les participants ont tous apprécié les interventions du formateur.
Ils se félicitent d’avoir atteint les objectifs poursuivis et résultats attendus.
Avant de déclarer closes les journées de formation, le  formateur a remis aux participants les attestations de stage.
VIII- RECOMMANDATIONS ET REMERCIEMENTS
Les participants  ont tenu à émettre quelques recommandations susceptibles de développer et de renforcer davantage leurs aptitudes méthodologiques et leurs pratiques rn classe:
* envisager des activités de suivi dans les classes, par monsieur  Driss Sabir, pour une mise en pratique des activités proposées au cours des travaux en groupes ;
*Prévoir d’autres sessions de formation sur la lecture;
* accorder plus de temps à la formation (30h)  au moins pour assurer une formation transférable ;
*programmer des séances - débats pour  discuter des problèmes que les participants  rencontrent  dans leurs classes et chercher à les résoudre.
Une participante a pris la parole au nom du groupe  pour  remercier le formateur des formateurs, monsieur Driss Sabir, qui a fait preuve, au cours des 3 journées de formation, d’une efficacité et d’un dynamisme considérables.
A l’occasion, les participants ont prié le formateur d’envoyer une lettre de remerciement à Monsieur le Directeur de l’Institut Français et une autre à la maison d’édition « LIBRAIRIE DES ECOLES » pour la mise à la disposition des participants d’un nombre suffisant d’ouvrages scolaires(42).
De sa part, le formateur a beaucoup apprécié l’assiduité des participants,  la large place faite aux échanges et partage d’expériences. Il a évoqué  la richesse des productions qui contribueront, sans aucun doute, à l’acquisition de nouvelles pratiques dans les domaines de la lecture.
Il a remercié, à l’occasion, l’Institut Français qui a permis aux participants de bénéficier de  cette Université de printemps, signe de la bonne collaboration entre l’Institut Français et l’AREF de Rabat.
Il a exprimé aussi sa gratitude à l’AREF de Rabat et à la Direction Régionale du M.E.N de Rabat, au CRMEF pour les efforts déployés pour assurer la réussite de ce chantier pédagogique.
Dans le même cadre, il a exprimé ses vifs remerciements aux différents organisateurs qui ont rendu le séjour des participants agréable et profitable.
IX –Clôture de la formation
  Monsieur le Directeur de l’Institut Français  a pris la parole pour remercier vivement Monsieur le Directeur d'Académie pour avoir permis ces trois journées de formation
Il a remercié également Monsieur le Directeur du CRMEF d’avoir accueilli les participants dans ce beau centre et ces locaux très agréables.
Il a remercié chaleureusement les formateurs, les bénéficiaires de la formation et les organisateurs qui ont grandement contribué à faire de cette université de printemps un succès.
 Il a salué tout particulièrement Monsieur Karim karrakchou , Chargé de Mission-Coopération Educative et Linguistique- pour avoir organisé de façon opérationnelle et très efficace ce séminaire qui a été riche en échange et en savoirs apportés.
De sa part, Madame la directrice des Affaires pédagogiques s’est dite réjouie d’être présente à ces rencontres d’une grande qualité pédagogique
Finalement, Elle a salué l’assistance et donné l’occasion aux représentants de  différents ateliers de s’exprimer, chacun à sa manière (exposés oraux, chants, mimes, création poétique, scène de théâtre,...) sur ce qu'ils ont  fait durant les trois journées. La qualité et la richesse des différentes présentations ont impressionné l’assistance.
X- CONCLUSION
Le but de la formation, au sein de l’atelier 1, visant à développer et à renforcer les aptitudes méthodologiques des enseignants en lecture pour les débutants, et à les aider à élaborer  des processus, des stratégies et des pratiques pour la réussite des leçons de lecture, a été généralement atteint.
De manière globale, les participants se sont familiarisés avec ces concepts  nécessaires à l’apprentissage de la lecture. Ils sont mieux armés pour en faire bon usage et instaurer un climat favorable à l’apprentissage de la lecture dans leur classe.
ُُEnvoyé par
Sabir Driss






tarbiataalim

موقع تربية وتعليم

موقع تربوي يهتم بالشأن التربوي التعليمي بالمغرب، لنشر جديد مؤسساتكم راسلونا : tarbiawataalim@gmail.com

ضع تعليق هنا

0 تعليقات: