Projet pédagogique de formation – 2016-2017
« Formation  linguistique, didactique et pédagogique adressée aux professeurs de français des écoles privées et publiques »
1- Justification du Projet  de formation
Quelques professeurs ont cherché un formateur qui s’intéresse à la formation linguistique, didactique et pédagogique des enseignants et ce dans le but d’améliorer continuellement  leur niveau professionnel.
 Ils se sont tournés vers monsieur Sabir Driss qui a reconnu l’intérêt de ce projet.
Deux réunions préliminaires ont permis de mettre en place une formation centrée sur des compétences linguistiques, didactiques et pédagogiques, alliant l’exposé oral et la production écrite.
Les rencontres (8 au total) se feront le premier dimanche des mois de novembre et décembre 2016, et de janvier jusqu’à  juin 2017.
Trois journées seront prévues, en plus, au mois de juillet (dates à fixer ultérieurement) pour une mise au point finale.
Les candidats se sont engagés à réaliser un travail  écrit sur un sujet avant chaque rencontre. Les productions seront remises à 10 à 15 jours  après par mail au formateur.
Ce dernier corrigera ces travaux écrits, ce qui va lui permettre de relever les points forts et les points faibles et lui  indiquera les solutions les plus adaptées pour renforcer les compétences écrites.   
Une fois qu’il a corrigé et commenté les productions écrites, il les renvoie aux participants.
12 professeurs du secteur public et privé bénéficieront durant 9 mois de formation et d’application perdurables de ce projet  qui a pour objectifs de (d’)
- développer des compétences linguistiques (orales et écrites) ;
-actualiser les méthodologies et les pratiques didactiques et pédagogiques ;
- renforcer la capacité à traiter  par écrit des sujets d’enseignement et d’apprentissage.
2-Déroulement de la première rencontre
 La première rencontre avait lieu le dimanche 6  février 2016. Le premier sujet  traité avait pour titre « Les attentes de l’enseignant ».
Le formateur a pris la parole pour exprimer sa disponibilité à accompagner les participants dans la poursuite des objectifs tracés. Il  a loué la qualité des travaux produits par les participants ; ces derniers, dans leur majorité, ont divisé le devoir en trois parties.
Le formateur a cependant émis quelques conseils concernant les  trois dimensions dont le candidat doit tenir compte pour  mieux réussir sa production  écrite.
-Au niveau de la langue (domaines de la sémantique, de l’orthographe et de la syntaxe)
-Au niveau du canevas d’une épreuve (forme)
-Au niveau de l’organisation du sujet
Les deux enseignements majeurs que l’on peut tirer de cette correction sont le respect des règles de la langue française et la structuration de chaque partie de la production écrite.
Le formateur a proposé par la suite deux sujets types de production écrite, ce qui a aidé les candidats àl’acquisition d’un corpus et de formules à insérer dans leur devoir.
Il ressort, après les exposés oraux de15 minutes, sans autre support, que les candidats ont une réelle nécessité de continuer leur formation dans ce domaine pour:
*  prendre le temps de la réflexion;
*  ne pas hésiter trop longtemps dans les réponses ;
* remettre à niveau les connaissances générales. 
3-Conclusion
 Cette première rencontre a permis au formateur de « jauger » l’aptitude des candidats à s’améliorer.
 Il s’avère qu’au niveau de l’écrit, la forme est généralement assez connue et c’est le fond qui mérite plus d’attention lors des prochaines productions écrites.Quant à l’exposé oral  qui marque un moment privilégié pour faire relater les capacité à exposer, il mérite d’être abordé avec plus de naturel, sans trop de stress ni de pression, et être ainsi davantage propice à une évaluation objective  (connaissance du domaine, annonce de plan, argumentation, exposé clair avec des idées-maîtresse, …) .

Sabir Driss
Formateur des formateurs



tarbiataalim

موقع تربية وتعليم

موقع تربوي يهتم بالشأن التربوي التعليمي بالمغرب، لنشر جديد مؤسساتكم راسلونا : tarbiawataalim@gmail.com

ضع تعليق هنا

0 تعليقات: